Aller au contenu

Sephira, Juxta, Pyxistem & CIM deviennent Orisha Healthcare

Cabinet pluridisciplinaire : le guide pour l’ouvrir 

7 min

Vous envisagez d’ouvrir un cabinet pluridisciplinaire avec d’autres professionnels de santé paramédicaux ? Cet article vous explique les modalités à suivre pour pouvoir vous installer sans stress.

Le cabinet pluridisciplinaire, c’est quoi exactement ?

Une structure de santé pluriprofessionnelle permet de renforcer une offre de soins de proximité. En vous regroupant dans un même cabinet libéral, vous proposez, bien sûr, à votre patientèle un véritable accès aux soins. Mais cela peut aussi avoir un réel intérêt pour vous, en tant que libéral paramédical. 

Vous mutualisez, en effet, certains frais de fonctionnement. Quant à vos échanges professionnels, ils restent beaucoup plus simples.

 

Dans la suite de cet article, nous avons voulu vous adresser plus particulièrement à vous qui souhaitez vous regrouper entre professions paramédicales.

La création d’un cabinet pluridisciplinaire : les étapes à suivre

Voici une présentation des différentes phrases indispensables avant d’afficher votre plaque de praticien paramédical.

 

Réaliser une étude de marché 

Pour garantir la viabilité de votre cabinet pluridisciplinaire, la première chose à réaliser est une analyse poussée des services paramédicaux présents dans la région ou vous souhaitez vous installer. Celle-ci permet, en effet, d’évaluer :

 

  • Les caractéristiques démographiques et socioéconomiques de la population ;
  • Les tendances sur le territoire de la patientèle et ses besoins (prévalence des maladie chronique, taux de natalité et de vieillissement de la population, etc.) ;
  • L’offre de santé déjà existante ;
  • Les problématiques sanitaires éventuelles et la politique de santé locale ; 
  • La concurrence pour chaque professionnel paramédical ;
  • Etc.

 

Vous avez tous les éléments pour identifier les besoins en termes sanitaires et réaliser un business plan. Ce dernier présente : 

 

  • Une estimation des coûts d’installation ; 
  • Une prévision de chiffres d’affaires ;
  • Une analyse de la rentabilité de votre centre pluridisciplinaire sur plusieurs années ; 
  • Etc.

 

Cette étude de marché vous permet également d’adapter au mieux votre offre de services. Alors, quels sont les professionnels de santé qui peuvent exercer à vos côtés ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

 

Choisir les collaborateurs de son cabinet paramédical

Seules les professions libérales relevant des ORIFF-PL (offices régionaux d’information, de formation et de formalités) peuvent exercer dans un cabinet pluridisciplinaire paramédical. Voici d’ailleurs un tableau qui vous liste ces métiers par activité de soin.

Ces professions sont toutes des professions libérales réglementées. Elles nécessitent donc des qualifications spécifiques et souvent une inscription à un Ordre professionnel ou une reconnaissance par une autorité compétente. 

En regroupant ces métiers au sein d’un cabinet pluridisciplinaire, vous assurez une offre de soins complète qui répond ainsi aux besoins diversifiés d’une patientèle locale.

 

Trouver le bon statut juridique pour son cabinet pluridisciplinaire

Le choix de votre forme juridique reste important, car il vous permet de poser des bases solides pour la réussite de votre cabinet pluridisciplinaire. 

En fonction de votre statut, vous pouvez optimiser au mieux vos obligations fiscales et sociales.

 

Pour ouvrir un cabinet paramédical à plusieurs, vous pouvez envisager l’exercice libéral en créant une SEL (société d’exercice libérale). Mais vous avez aussi le choix entre plusieurs formes juridiques

 

  • La SARL, société à responsabilité limitée ;
  • La SAS, société par actions simplifiée ;
  • La SSP, société en participation ;
  • La SCP, société civile professionnelle
  • Etc.

 

Avec les statuts que nous vous présentons ici, votre responsabilité se limite à votre apport.

 

Dénicher un local médical adapté à votre activité

Passons maintenant au choix de votre local. Et vous allez le voir, vous ne pouvez pas vous installer dans n’importe quelle structure ! Un établissement paramédical reçoit du public. Il est donc considéré comme un ERP de 5e catégorie, car il doit être accessible à tous. Votre cabinet se doit de respecter la législation en vigueur concernant les règles :

 

  • D’implantation ;
  • D’hygiène ;
  • De sécurité. 

 

Référez-vous : 

 

  • Au Code de la construction de l’habitat ;
  • À la loi numéro 2005-102 du 11 février 2005 ; 

 

Pour tous renseignements, les agences régionales de santé sont vos meilleures interlocutrices. N’hésitez pas à les contacter.  

Ouvrir un cabinet pluridisciplinaire : les formalités

Voici maintenant les démarches que vous devez réaliser avant d’ouvrir votre cabinet pluridisciplinaire.

 

L’immatriculation auprès du centre des formalités des entreprises

Pour officialiser la création de votre activité libérale, vous devez vous immatriculer auprès du CFE compétent, en fonction du statut juridique que vous avez choisi.

 

Un cabinet pluridisciplinaire regroupe plusieurs professions libérales. Chacun de vos collaborateurs et vous-même devez donc remplir les démarches obligatoires. En voici un rappel.

 

L’inscription à l‘Ordre

Vous devez, bien sûr, être inscrit à l’Ordre dont vous dépendez et déclarer votre activité libérale en cabinet pluridisciplinaire. Il vous suffit de remplir le formulaire adéquat. Une fois cette étape finalisée, vous recevez votre numéro RPPS.

 

Le conventionnement avec la CPAM

Pour exercer votre activité en libéral, il vous faut aussi signer une convention avec l’assurance maladie. Alors, prenez rendez-vous avec la CPAM de votre lieu d’exercices pour remplir les formulaires de demande de conventionnement. Attention, certaines professions paramédicales ne peuvent bénéficier d’une convention CPAM. C’est, par exemple, le cas des diététiciens.

 

L’affiliation à une caisse de retraite et prévoyance

Vous êtes infirmier, kinésithérapeute, pédicure podologue, orthoptiste ou encore orthophoniste ? Vous avez obligation de vous affilier à la caisse de retraite à la CARPIMKO. Il s’agit de la caisse qui gère vos cotisations retraite et prévoyance.

Si vous êtes diététicien ou ergothérapeute, vous devez contacter la CIPAV.

 

L’adhésion à une assurance responsabilité civile professionnelle

Souscrire une assurance RCP est obligatoire pour tous les professionnels de santé. Cette assurance vous protège des risques inhérents à votre activité professionnelle. Alors, ne négligez pas cette étape.

Ouvrir un cabinet pluridisciplinaire : les bons plans à connaître

Voici 2 derniers conseils indispensables pour assurer la pérennité de votre cabinet paramédical.

 

La gestion d’un cabinet pluridisciplinaire

L’usage d’un logiciel de gestion de qualité est indispensable dès l’ouverture de votre cabinet pluridisciplinaire.

Que vous soyez kiné, infirmier, orthoptiste ou encore orthophoniste, Orisha Healthcare propose une solution adaptée à votre cabinet pluridisciplinaire.

Gestion de cabinet, facturation et tiers payant, etc. Nos logiciels référencés SESAM-Vitale vous permettent de travailler d’où vous voulez. Ils sont conçus pour : 

 

  • Limiter votre charge administrative ;
  • Améliorer le suivi de votre patientèle ;
  • Optimiser les processus de télétransmission et de facturation. 

 

Chaque professionnel dispose ainsi d’une solution optimale pour : 

 

  • Organiser ses rendez-vous ; 
  • Garder sous la main ces dossiers patients ; 
  • Facturer en un clic.

 

Constituer la patientèle de votre cabinet pluridisciplinaire

Soignez vos patients, mais pensez aussi à entretenir de bonnes relations avec eux. Le bouche-à-oreille fonctionne, en effet, à merveille, lorsqu’il s’agit de trouver des professionnels de santé. En choyant votre patientèle, vous avez plus de chance qu’elle parle de votre cabinet pluridisciplinaire

 

Pensez également à établir un réseau avec d’autres professionnels de santé. Les médecins, mais aussi les pharmaciens, par exemple, sont les mieux placés pour recommander votre nouveau cabinet pluridisciplinaire paramédical. Enfin, pour renforcer la visibilité et la crédibilité de votre cabinet, n’hésitez pas à créer un site Internet ou à vous faire connaître sur les réseaux sociaux.

 

Vous avez toutes les clés pour ouvrir votre cabinet pluridisciplinaire. Besoin d’un logiciel fiable et performant qui correspond à votre activité. Orisha Healthcare a ce qu’il vous faut, alors contactez-nous vite à l’adresse suivante healthcare.liberal@orisha.com ou au 02 43 78 07 08.