Aller au contenu

Sephira, Juxta, Pyxistem & CIM deviennent Orisha Healthcare

L’essentiel à savoir pour devenir facturière médicale

Les professionnels du paramédical comme les infirmiers, les kinés ou les orthophonistes par exemple, exercent souvent leur activité en libéral. Ils doivent alors répartir leur temps de travail entre leur pratique médicale auprès de leurs patients et les tâches de secrétariat comme la gestion administrative et comptable de leur cabinet. Cette dernière obligation est très chronophage et souvent considérée comme une corvée. La facturière médicale prend en charge ce travail de secrétariat en assurant la gestion, la facturation et la comptabilité courante d’un cabinet paramédical pour un ou plusieurs praticiens. Elle permet au professionnel de santé de gagner en moyenne 25 % de temps de travail en plus. Spécialiste de la facturation des actes de soins et de la télétransmission, la facturière pour infirmière est une véritable assistante pour les soignants qui exercent en libéral.

 

 

Facturière IDEL : qu’est-ce que c’est ?
Définition du métier de facturière médicale

Dans le secteur des métiers de la santé, un facturier ou une facturière médicale est une personne qui prend en charge les tâches administratives d’un professionnel de santé comme une infirmière libérale, un kinésithérapeute, un orthophoniste, un orthoptiste, etc.


Concrètement, la facturière médicale allège considérablement le quotidien des professions paramédicales. En effet, elle assume toute la partie “non médicale” de l’activité professionnelle du soignant libéral comme les déplacements liés aux formalités administratives, les démarches à effectuer par téléphone ou sur internet, la gestion des dossiers patients, la saisie des comptes ou encore la facturation des soins. En déléguant l’exécution de toutes ces prestations, l’infirmière libérale (ou le professionnel de santé) peut se consacrer exclusivement à l’exercice de sa pratique médicale.


Il est tout à fait possible d’exercer le métier de facturière médicale à distance. Cet aspect est très important car il permet par exemple de concilier plus facilement vie professionnelle et vie familiale ou de choisir son lieu de vie sans contrainte.

 

Les différentes missions d’une facturière médicale

La profession de facturière médicale est assez proche de celle de secrétaire comptable dans le secteur de la santé. À la différence d’une secrétaire médicale, la facturière IDEL n’est pas en charge du planning des rendez-vous du professionnel de santé pour qui elle travaille. Son rôle est polyvalent et consiste davantage à remplir les charges administratives et comptables (dont la facturation). Voici les principales missions qui sont confiées au facturier médical :

 

  • La facturation : l’envoi des factures, le suivi des paiements, l’encaissement, les éventuelles relances, le recouvrement et le suivi de trésorerie ;
  • Le traitement des refus de paiement d’une assurance ou d’une mutuelle afin de ne pas laisser de facture impayée ;
  • La télétransmission NOEMIE ;
  • La gestion de la comptabilité grâce des logiciels performants adaptés à chaque pratique professionnelle de santé ;
  • La saisie des ordonnances afin de transmettre des documents parfaitement conformes ;
  • La tenue des dossiers médicaux des patients afin d’optimiser leur suivi ;
  • La cotation des actes de soins effectués par le praticien ;
  • Le suivi des dossiers mutuelle des patients avec une mise à jour régulière.

 

 

Quelle est la formation pour devenir facturière médicale ?

Si vous souhaitez devenir facturière pour un ou plusieurs professionnels de santé, voici quelques informations à connaître avant de suivre une formation.

 

Les qualités requises pour devenir facturière médicale

La première question à se poser avant d’engager des démarches pour devenir facturière médicale est la suivante : “avez-vous les qualités nécessaires pour exercer ce métier ?” Pour vous aider à répondre à cette question, voici une liste (non exhaustive) de compétences et de dispositions nécessaires pour envisager une carrière de facturière médicale :

 

  • Être doté d’un sens relationnel développé et d’une appétence pour la communication avec autrui ;
  • Avoir l’esprit de synthèse ;
  • Faire preuve d’une bonne réactivité ;
  • Savoir faire preuve de discrétion (respect du secret médical) ;
  • Être à l’écoute ;
  • Détenir le sens des responsabilités ;
  • Posséder une excellente capacité d’organisation ;
  • Savoir faire preuve d’une certaine autorité ;
  • Prendre des initiatives ;
  • Être méticuleux, précis, ordonné ;
  • Être à l’aise avec les données chiffrées.

 

En ce qui concerne les savoir-faire spécifiques, il est impératif de maîtriser un certain nombre de compétences telles que :

 

  • Enregistrer des opérations comptables ;
  • Établir des déclarations fiscales et sociales ;
  • Réaliser un suivi de trésorerie, des opérations de recouvrement de créances et de suivi des paiements ;
  • Réaliser des recherches documentaires ;
  • Passer des commandes de fournitures ;
  • Saisir des documents numériques ;
  • Connaître parfaitement le fonctionnement administratif d’organismes tels que l’Assurance Maladie ou les mutuelles ;
  • Connaître les termes médicaux et les différents actes médicaux.

 

Toutes ces compétences impliquent la maîtrise des outils bureautiques tant pour l’utilisation de tableurs ou de traitement de texte que pour celle des logiciels de gestion et de comptabilité spécifiques.

 

La formation pour devenir facturier médical

Si vous pensez détenir toutes les qualités requises pour devenir facturière médicale, vous pouvez vous lancer dans la formation.


Il existe plusieurs parcours possibles pour exercer la profession de facturier infirmier. La formation initiale doit être dans le domaine de la gestion ou de la comptabilité. Le métier est accessible à partir du niveau Baccalauréat (Bac pro, Bac technologique) à Bac + 2 (DUT, BTS) en secrétariat, comptabilité/gestion, informatique de gestion. Il est également accessible avec un BEP en secrétariat complété par une expérience professionnelle. La future facturière médicale doit en outre posséder des connaissances en fiscalité et en gestion administrative.

 

 

Comment bien s’équiper quand on est facturière pour infirmière libérale ?

Une facturière qui travaille pour le compte d’un professionnel de santé doit également être performante sur l’utilisation et la connaissance des différents logiciels de facturation et de télétransmission nécessaires. D’une part, sa maîtrise de tels logiciels et des terminaux qui vont avec permet au soignant de ne pas se préoccuper de cet aspect en le déléguant à son facturier ou à sa facturière. D’autre part, savoir s’équiper d’un matériel fiable et performant permet à la facturière médicale de bénéficier des meilleurs outils pour être efficace dans son travail.

 

Ubinect propose un logiciel de facturation simplifiée et de télétransmission instantanée qui offre une gestion efficace et sécurisée de toutes les transactions liées à l’activité d’un professionnel paramédical comme les IDEL, les kinésithérapeutes, les pédicures-podologues, les orthophonistes, etc.

 

Cette solution est très utile pour une facturière médicale car elle permet en plus une simplification du reporting comptable et du suivi de la facturation.

Si vous êtes facturière médicale ou si vous envisagez d’exercer cette profession, sachez que le fait d’être doté d’outils de qualité est un véritable atout pour vous car vous offrez à votre client la garantie d’une gestion fiable et transparente.


Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers Ubinect. Nous sommes à votre disposition du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30.