Aller au contenu

Sephira, Juxta, Pyxistem & CIM deviennent Orisha Healthcare

Salle d’attente d’un cabinet médical : les normes à connaître

7 min

La salle d’attente de votre cabinet médical est un espace qui doit répondre à des règles précises. Il doit garantir à vos patients un environnement sécuritaire, conforme aux exigences sanitaires. Voici donc 5 normes à connaître pour la salle d’attente d’un cabinet médical.

 

 

1. Norme d’accessibilité pour une salle d’attente sécurisée dans un cabinet médical

La loi du 11 février 2005 vous oblige à rendre accessibles votre cabinet médical et votre salle d’attente :

 

  • Aux personnes à mobilité réduite ;
  • Aux jeunes enfants ;
  • Aux personnes âgées.

 

La mise en conformité d’une salle d’attente : quelques options

Pour vous conformer à cette réglementation, plusieurs solutions sont envisageables. Vous pouvez ainsi opter pour :

 

  • L’instauration d’une rampe d’accès ;
  • La mise en place d’un ascenseur ;
  • Etc.

 

À savoir

Vous devez prendre en compte l’espace de manœuvre d’un fauteuil roulant. Ainsi, que ce soit au niveau de la salle d’attente, du cabinet ou des ascenseurs, pensez à prévoir une largeur de 1,5 m.

 

Bien sûr, si vous vous installez dans des locaux neufs, cela ne présente généralement pas d’inconvénients majeurs. Les architectures actuelles respectent, en effet, les normes d’accessibilité pour les handicapés. Mais, parfois, il peut être difficile de mettre votre salle d’attente en conformité. Heureusement, il est possible d’y échapper, dans certains cas particuliers.

 

Les exceptions relatives à la mise en conformité d’une salle d’attente

Voici quelques exceptions de mise en conformité d’un cabinet médical :

 

  • La mise aux normes de la salle d’attente de votre cabinet médical demande un coût financier exorbitant, disproportionné en rapport à une utilisation médicale.
  • Les contraintes techniques liées à l’environnement de la construction sont trop importantes.
  • Le bâtiment fait partie du patrimoine architectural.
2. L’affichage réglementaire dans la salle d’attente d’un cabinet médical

Plusieurs informations doivent faire l’objet d’un affichage dans votre salle d’attente :

 

  • Les consignes de sécurité ;
  • La présence d’un système de vidéo surveillance si vous en utilisez un ;
  • Etc.

 

L’arrêté du 30 mai 2018 vous oblige également à afficher vos honoraires dans votre salle d’attente et dans votre cabinet médical. Vous n’êtes pas constraint d’indiquer tous les tarifs. Vous pouvez vous contenter des 5 plus fréquentes. Votre grille tarifaire doit notamment indiquer le prix :

 

  • D’une consultation simple ;
  • De la majoration pour les jours fériés ou les dimanches ;
  • D’une visite à domicile ;
  • D’une consultation de nuit ;
  • Etc.
3. Normes dans une salle d’attente : l’hygiène

Le maintien de la propreté de votre salle d’attente est fondamental. Il s’inscrit dans la bonne gestion et l’élimination des déchets médicaux. Il est inutile de vous dire que son entretien régulier est incontournable ! Aérez régulièrement vos locaux. Vous évitez ainsi la propagation des virus et limitez les risques de contamination de votre patientèle.
Votre salle d’attente ne possède pas de fenêtre ? Utilisez un purificateur d’air pour assainir vos locaux.

 

Pensez aussi à prendre les dispositions qui s’imposent en matière de prévention contre le Covid-19 :

 

  • Port du masque, en fonction de la législation en vigueur ;
  • Présence de gel hydroalcoolique.
4. Prévention incendie dans une salle d’attente médicale

Pour anticiper les risques d’incendie, il est impératif que vous respectiez certaines normes de sécurité. Vous devez, pour ce faire :

 

  • Disposer d’un extincteur portatif à eau pulvérisé/300m² (200 m² si vous avez des salariés) ;
  • Signaler les issues de secours sur un affichage clair ;
  • Rappeler également l’interdiction de fumer au sein de votre salle d’attente.

 

À savoir

C’est vous, en tant que médecin libéral, qui portez la responsabilité civile et pénale de tout éventuel préjudice subi par votre patientèle ou vos employés.
Pour que ce ne soit pas le cas, il faudrait que vous ayez délégué ses pouvoirs à une autre personne : un assistant médical ou une infirmière, par exemple.
Mais ce type de délégation s’effectue dans le cadre de pratique médicale très réglementée. Et malgré tout, le médecin reste le seul redevable de la qualité des soins. Il peut donc être tenu pour responsable, en cas de problème ou de négligence, même lorsqu’il existe une délégation des responsabilités.

5. L’insonorisation : un incontournable pour préserver le secret médical

La préservation du secret médical au sein de votre cabinet est capitale, comme l’indique l’article 71 du code de la déontologie. « Le médecin doit disposer, au lieu de son exercice professionnel, d’une installation convenable (…) pour permettre le respect du secret professionnel ».
Concrètement, la patientèle présente dans votre salle d’attente ne doit pas entendre vos échanges avec le patient en cours de consultation. Vous devez donc vous assurer qu’il existe une parfaite isolation acoustique entre la salle de consultation et la salle d’attente.
Si vos locaux sont neufs, l’isolation de votre cabinet est censée limiter le niveau sonore maximal de 47 décibels.
Le cas échéant, plusieurs solutions sont envisageables comme :

 

  • L’utilisation de portes antibruit ;
  • La mise en place d’une moquette ou de vinyle qui absorbe le sol ;
  • La diffusion d’une discrète musique apaisante dans la salle d’attente.
6. Quelques astuces pour améliorer l’attente de vos patients

Vous souhaitez que vos patients soient plus détendus lorsqu’ils passent la porte de votre cabinet ? Même si cela n’a rien de réglementaire, offrir un lieu d’attente confortable et accueillant permet d’améliorer l’expérience patient. Ils ont une perception positive plus positive de la qualité de vos soins.
Alors, proposez-leur un lieu d’attente confortable et accueillant avec :

 

  • Des sièges confortables et ergonomiques qui réduisent leur inconfort ;
  • Un espace de divertissement avec des magazines ou des livres récents ;
  • Un accès gratuit au wifi ;
  • Une déco apaisante qui rend l’atmosphère plus relaxante (plantes vertes, musique douce, etc.).

 

Optez également pour un logiciel médical comme Desmos Médecins. Il vous permet de gérer le flux d’attente de vos patients. Et ce n’est pas le seul avantage qu’il vous offre. Avec lui, vous gérez aisément l’ensemble de votre cabinet médical :

 

  • Vous automatisez la création de vos ordonnances ;
  • Vous avez à portée de main un agenda partagé avec votre secrétariat et vos collègues ;
  • Vous accédez en quelques clics au dossier et au suivi médical de votre patient ;
  • Vous facturez et vous télétransmettez de manière ultra rapide.
  • Etc.

 

Les normes concernant l’aménagement d’une salle d’attente dans un cabinet médical garantissent un environnement sûr et confortable à vos patients. Vous souhaitez, en plus, diminuer leur attente. Et si vous vous équipiez du logiciel Desmos Médecins de Orisha Healthcare ? Contactez-nous vite pour en savoir plus.

 

 

 

Sources :

Conseil national de l’Ordre des médecins-Guide sécurité

Ministère de la Santé-guide réussir l’accessibilité d’un cabinet médical