Aller au contenu

Sephira, Juxta, Pyxistem & CIM deviennent Orisha Healthcare

Salaire d’un médecin hospitalier : quelles nouveautés ?

6 min

Quel est le salaire d’un médecin hospitalier ? La rémunération d’un praticien médical en secteur public n’est en rien liée à la spécialité du praticien, contrairement à ce que vous pourriez penser. Ainsi, un chirurgien, un dermatologue suivent la même grille indiciaire de traitement dans un établissement public. Alors, comment connaître le montant de votre traitement en tant que médecin à l’hôpital ? Il est défini en fonction de votre statut et d’une grille de rémunération préétablie. Vous souhaitez faire le point sur vos honoraires ? Retrouvez ici toutes les explications nécessaires.

 

 

Salaire médecin hospitalier : les nouveautés

Le statut et la grille de rémunération des praticiens hospitaliers ont fait l’objet de modifications dans le cadre du Ségur de la Santé.

 

De nouveaux échelons

En septembre 2020, le décret 2020-1182 vient effectivement modifier la grille des émoluments concernant les médecins hospitaliers.
L’État crée notamment 3 nouveaux échelons. Ces derniers donnent lieu à des perspectives d’évolution plus intéressantes en fin de carrière.

 

Un statut unique de praticien médical

En février 2022, le décret 2022-135 modifie le statut de praticien hospitalier comme suit :

 

  • Les praticiens hospitaliers à temps plein et à temps partiel fusionnent autour d’un statut unique : celui de praticien hospitalier (PH) ;
  • Les anciens grades de praticien contractuel, praticien attaché et praticien clinicien. sont réunis sous un seul statut : celui de statut de praticien contractuel.

 

En tant que professionnel médical à l’hôpital, vous pouvez désormais travailler entre 5 à 10 demi-journées à l’hôpital.
La loi vous autorise à cumuler votre travail en secteur public avec une activité en libéral. Pour cela, votre quotité de travail dans une structure d’État doit être comprise entre 50 et 90 %.

 

À savoir


Vous exerciez en secteur public 4 demi-journées par semaine avant la publication du décret ? Vous avez le droit de conserver cette quotité de travail.

 

Voyons maintenant quelles sont les nouvelles grilles de salaire d’un médecin hospitalier au regard de tous ces changements. Cette nouvelle réglementation fait suite à la revalorisation de la valeur du point d’indice de 3,5 % au début du mois de juillet 2022.Orisha Healthcare passe en revue tout ce qui concerne le salaire d’un médecin hospitalier en fonction de son statut. Commençons tout de suite par les étudiants en médecine.

 

 

Rémunération des internes

Le statut d’interne donne lieu à une rémunération en fonction du nombre d’années. Voici un récapitulatif des rétributions allouées à un interne.

Nouvelle grille indiciaire d’un praticien hospitalier en 2022

Vous exercez l’ensemble de votre activité professionnelle à l’hôpital ?

 

Voici la grille indiciaire relative à la rémunération annuelle d’un praticien titulaire selon les articles R. 6152 et R6153 du Code de la santé publique.

Cette nouvelle indemnisation concerne l’ensemble des professionnels médicaux qui exercent la médecine dans une structure de santé publique ou dans un établissement pour personnes âgées dépendantes.

 

 

Rémunération d’un praticien contractuel

Cette revalorisation a aussi bien sûr touché la rémunération des praticiens contractuels.

Salaire net d’un assistant des hôpitaux

Le grade d’assistant des hôpitaux permet de pratiquer la médecine en secteur public sans être titulaire de son poste. Voici la grille des rémunérations pour un assistant qui exerce à temps plein.

Toutes les grilles indiciaires excluent les primes et bonification auxquelles votre statut de titulaire vous donne droit.
Afin de vous proposer un article aussi précis que possible, Orisha Healthcare vous livre ici les différentes indemnités dont vous pouvez être le bénéficiaire.

 

 

Les primes pour un médecin hospitalier

Découvrez les différentes primes et indemnités du médecin hospitalier.

 

L’indemnité d’engagement de service public exclusif

Cette subvention (IESPE) était initialement réservée à aux PH qui s’engagent 3 ans minimum à 100 % dans un exercice public.


Elle concerne désormais à tous les praticiens hospitaliers qui respectent les modalités suivantes :

 

  • Avoir signé un contrat d’engagement pour 3 ans ;
  • Exercer uniquement dans une structure relevant de la santé publique ou d’un EPAHD.

 

Son montant est de 1 010 € brut selon l’arrêté du 8 juin 2000.

 

À noter


L’IESPE ne concerne pas les praticiens contractuels.

 

La prime d’exercice territorial

Vous exercez dans différents établissements publics en tant que praticien hospitalier, contractuel, assistant ou encore universitaire. Vous avez droit à une subvention entre 250 et 1 000 €. Celle-ci vous est versée de façon mensuelle.

À savoir


Pour toucher cette indemnité, il existe un critère relatif à la distance entre les deux sites d’exercice. Celle-ci doit être à minima de 20 kilomètres.

 

L’indemnité d’activité sectorielle et de liaison

Elle s’adresse aux PH psychiatres ou pédopsychiatres. Pour en bénéficier, il vous faut exercer une activité sectorielle et de liaison en plus de votre travail dans un établissement public de santé. Elle peut avoir lieu dans :

 

  • Un CMP ;
  • Un centre d’accueil ou de traitement de brève durée ;
  • Une structure pénitentiaire ;
  • Etc.

 

La prime établie est de 420,86 €. Elle vous est versée par le directeur de la structure dans laquelle vous exercez.

 

L’indemnité compensatrice d’avantages en nature

 

Cette subvention est allouée à tous les internes selon les modalités récapitulées dans le tableau ci-dessous.

La prime de responsabilité pour les internes

Elle concerne les étudiants en médecine à partir de leur quatrième année d’internat. Son montant est de :

 

  • 2 122,27 € pour les internes de quatrième année ;
  • 4 210,77 € pour les internes de cinquième année.

 

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour calculer votre salaire de médecin à hospitalier. Qu’il s’agisse de votre statut, de votre logiciel médical ou de votre rémunération, notre blog vous informe de toutes les actualités relatives à votre métier. Alors, restez connecté.

 

 

Sources :
Arrêté du 8 juillet 2022 rémunération et indemnité des personnels médicaux
Gouvernement-attractivité des carrières médicales à l’hôpital
Légifrance-Décret 2022-135-Statut de praticien hospitalier
Legifrance-Décret n° 2020-1182-Modification de la grille des émoluments des praticiens hospitaliers à temps plein et des praticiens des hôpitaux à temps partiel