Aller au contenu

Sephira, Juxta, Pyxistem & CIM deviennent Orisha Healthcare

Comptabilité Médecin Libéral : ce qu’il faut savoir pour la simplifier

7 min

Les opérations de comptabilité vous rebutent ? Et pourtant, comme les autres professions libérales de santé, vous êtes tenu de respecter certaines obligations comptables. Alors, de quelle manière assurer une transparence financière, sans y passer tout votre temps libre. Découvrez ici comment faciliter votre comptabilité de médecin libéral.

 

 

Gestion comptable d’un cabinet médical libéral : un défi à relever

La comptabilité est bien plus qu’une formalité financière pour le médecin libéral que vous êtes. Elle exige une expertise et une vigilance en continu.

 

Naviguer dans un labyrinthe fiscal : le casse-tête de la comptabilité médicale

Il faut le savoir, les règles comptables et fiscales varient en fonction de la forme juridique que vous avez choisie :

 

  • Autoentreprise ;
  • Société civile de professions de santé ( SCPS) ;
  • Société civile de moyens (SCM) ;
  • Société d’exercice libéral unipersonnelle (SELU)
  • Exercice libéral SEL ;
  • Etc.

 

Pour couronner le tout, la législation fiscale médicale médicale évolue constamment. Vous devez rester au fait des changements et ajuster votre comptabilité en conséquence.

 

Beaucoup de vos confrères choisissent de passer par un expert-comptable. D’autres optent pour une solution comptable en ligne et gére leur comptabilité de médecin libéral seul.

 

Le temps : un sérieux obstacle à la bonne gestion comptabilité médicale

Le temps représente un défi majeur pour la gestion de la comptabilité médicale. Votre priorité est la prise en charge de vos patients et la prestation de soins médicaux de qualité. Et cela laisse souvent la comptabilité en arrière-plan.

 

Honoraires impayés et comptabilité médicale : un tour de force

Les retards d’un paiement ont un impact sur votre trésorerie ? Vous ne savez plus où donner de la tête entre la gestion complexe du tiers payant et le refus de paiement de certaines caisses. Et cela affecte particulièrement la bonne tenue de votre comptabilité de médecin libéral.

 

Et si la comptabilité de votre cabinet médical devenait un jeu d’enfant ? Les conseils que nous vous présentons ci-dessous vous permettront de rendre la gestion de votre cabinet médical bien plus fluide.

 

 

Simplifier sa comptabilité médicale de médecin libéral : 4 bons plans

Voici 4 astuces pour vous aider à gérer efficacement votre comptabilité en tant que médecin.

 

Utiliser un compte professionnel

Séparez votre vie privée de votre exercice libéral. Pour éviter toute erreur, il est capital d’avoir un compte professionnel sur lequel transite toute votre activité. Ainsi, vous suivez les mouvements de votre trésorerie sur votre compte beaucoup plus facilement.

 

La tenue d’une comptabilité minutieuse : un indispensable

Évidemment, la tenue précise des registres financiers est incontournable. Et elle part de la base. Vous devez avoir enregistré minutieusement toutes les recettes provenant de vos consultations, de vos actes médicaux, etc.


Aucun de vos honoraires ne doit passer à la trappe ! Mais ce n’est pas tout. Il vous faut aussi gérer de manière impartiale toutes vos dépenses :

 

  • L’achat de vos fournitures médicales ;
  • Les frais relatifs à votre local médical ;
  • Les charges sociales relatives concernant vos employés ;
  • Les frais d’assurance responsabilité professionnelle ;
  • Etc.

 

La moindre erreur vous expose à des problèmes juridiques ou à un audit fiscal !

 

Opter pour un logiciel médical en ligne

Vous cherchez un outil qui répertorie toute votre activité médicale ?

 

Utilisez sans hésiter le logiciel médical Desmos Médecins. Vous allez gagner du temps sur votre journée.

 

Ce logiciel référencé Ségur possède un système d’exploitation adapté à la facturation SESAM-Vitale. Vous facturez en un clic, sans rien oublier, et ce quelque soit votre mode d’exercice ! Tout est conservé pour vous permettre d’avoir une comptabilité impeccable. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui fait que 8 000 de vos confrères ont adopté ce logiciel.

 

Vous avez là l’outil idéal pour une gestion sans faille de vos recettes, et donc de votre trésorerie.

 

En plus du suivi des patients, Desmos Médecin vous offre :

 

  • Un agenda pour planifier vos rendez-vous seul ou en mode collaboratif (avec votre secrétaire, par exemple) ;
  • Un serveur sécurisé agréé HDS qui conserve toutes les données de santé
  • Une prise en charge coordonnée de vos patients avec messagerie ;
  • Etc.

 

En prenant une option supplémentaire, vous pouvez même vérifier vos opérations de tiers payant et faire votre rapprochement bancaire. Vous avez en plus :

 

  • Une base médicamenteuse certifiée LAP et conforme aux exigences de la HAS ;
  • Une façon simple de vous connecter à Doctolib ;
  • Un lecteur de carte Vitale et CB ;
  • Un accès à une plateforme de téléconsultation.

 

Opter pour un logiciel comptable adapté à votre activité

En tant que médecin libéral, vous avez certainement une multitude de sources de revenus et de charges. Si vous utilisez un logiciel de comptabilité, vérifiez qu’il prenne bien en compte toutes ces spécificités.
Le fait de suivre vos mouvements de trésorerie en temps réel et de pouvoir anticiper les échéances relatives aux déclarations obligatoires est un vrai plus.

 

Adhérer à une association de gestion agréée

L’adhésion à une AGA (associations de gestion agréée) vous offre des services en ligne très pratiques pour gérer vos finances facilement. Elle vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu plafonnée à 915 €. Vous accédez, en outre, à des conseils pratiques grâce auxquels vous optimiser vos finances.

 

 

Les opérations comptables pour un médecin, en bref
Tenir à jour les documents comptables indispensables

Pour faciliter votre gestion comptable, il est fondamental de disposer des documents suivants :

 

Avec le livre-journal vous gardez un œil sur vos transactions et toutes les opérations financières de votre cabinet médical.

Le livre de compte est également appelé balance comptable. Il classe vos opérations de colonnes principales : celle des débits et celle des crédits. Il enregistre toutes vos opérations financières sous forme de compte. Vous avez ainsi un suivi précis de votre activité, mais aussi une analyse de votre rentabilité.

Le compte de résultat, lui, vous offre une vision financière globale. Il fait ressortir vos charges sur une période spécifique.

Le bilan comptable vous donne une photographie de la situation financière de votre cabinet médical. Il présente les actifs et les passifs.

 

À savoir
Tous vos registres comptables doivent être conservés pendant un délai de 6 ans, à compter de la première opération dont il fait état. Si vous utilisez un support numérique, vous devez les conserver sous ce format pendant 3 ans.

 

Pour finir, sachez que vous restez seul et unique responsable de votre comptabilité, et ce même si vous passez par un expert-comptable.

 

Calculer son résultat imposable

Le calcul de votre résultat imposable diffère en fonction de votre statut.

Déclarer son impôt sur le revenu sans se tromper

Ces tableaux vous récapitulent les déclarations obligatoires et leurs échéances en fonction de votre régime.

 

Pour le régime Micro-BNC
Pour le régime de la déclaration contrôlée

À savoir
Vous pratiquez une activité mixte et vous exercez en tant que médecin généraliste salarié. Choisissez de recevoir vos salaires sur votre compte privé. Votre salaire doit être mentionné sur la déclaration 2042, alors que vos honoraires dépendent de la 2035.

 

En simplifiant votre comptabilité de médecin libéral, vous gagnez du temps pour votre pratique médicale. L’utilisation d’un logiciel de télétransmission et de facturation, comme celui de Orisha Healthcare, vous offre une solution clé en main pour optimiser ce processus à la base. Envie d’en savoir plus ? Et si vous nous appeliez au 02 43 78 07 08.